Voyage en Corse: Mes Coups de Coeur en Haute Corse

jeudi, août 16, 2018

Hello Hello!! Après vous avoir fait rêver sur Instagram avec nos photos de Corse, il est grand temps de vous dévoiler les dessous de nos vacances, les choses à faire, à voir, à manger, les bonnes adresses et les immanquables de notre séjour sur l'île de beauté. 
C'est ma 5e fois en Corse, je ne vous parlerai donc pas de Bonifaccio, Piana, Porto, L'île rousse qu'on recommande mais qu'on a choisi d'écarter cette fois ci. Puisque j'ai envie de vous partager un maximum de nos vacances je suis obligée de couper ce Travel/City Guide en deux parties, plus facile à lire ainsi. Je commence donc par ce que je connais et apprécie le plus en Corse: la Haute Corse. Notre périple de 4 jours dans le Sud arrive très prochainement. 


Avant tout commençons par le commencement: comment y aller, quand partir, comment se déplacer... 
Après on parlera ville par ville des choses à faire tout en admirant le paysage à chaque virage. La Corse c'est ça aussi, rouler et en prendre plein la vue. 

COMMENT S'Y RENDRE?
Deux Solutions: le combo voiture/bateau (moby ou corsica ferries) ou l'avion. J'ai toujours choisi la deuxième option. Avant je prenais easyjet de Paris mais depuis que Voletea propose 3 destinations corses (bastia, figari et ajaccio) on décolle de Carpiquet (Caen) tout prêt de chez nous. Je recommande vivement cette compagnie, jamais eu de soucis et on s'en sort généralement pour 150-200€ aller-retour l'été ou moins quand ils font de grosses promos et cashcack igraal

QUAND PARTIR?
De mai à septembre. Gros avantage pour le mois de juin, il fera toujours beau, il y aura moins de monde et les jours seront plus longs. De même pour le mois de septembre mais l'inconvénient c'est qu'il fera nuit plus tôt (de toutes façons il fait nuit 1h plus tôt que chez nous si si). Je déconseille l'hiver, la corse l'hiver c'est mort... 
Partir en juillet août c'est tout à fait envisageable. Il y aura toujours moins de monde que dans le sud de la France même entre mi juillet mi aout. Et gardez en mémoire que si vous vous éloignez de Porto-vecchio et Ajaccio, que vous choisissez le Nord c'est bien plus calme. A vous de voir... 

OU LOGER? 
J'ai la chance d'avoir ma grand-mère qui habite près de Bastia donc c'est là-bas qu'on loge. De manière général je vous conseille le Nord de l'ile si vous souhaitez être tranquilles et partir en vadrouille à la journée pour visiter le Sud. 
Cette année on a décidé de partir 4 jours pour profiter du Sud, en faisait un hôtel par jour. Je vous donnerai le nom de nos hôtels quand j'aborderai les villes associées. J'ai réservé 15 jours avant sur Booking (15€ sur votre 1ère réservation avec ce lien) et on était ravis de nos hôtels.

SE DEPLACER
Le moyen le plus simple reste la voiture. Le réseau ferroviaire est synonyme d'expédition vu l'état des rails. Par contre faites très très attention sur les routes, parfois elles sont si étroites qu'on y passe pas à deux et les gens roulent n'importe comment. Je n'ai jamais eu aussi peur en voiture qu'en Corse.
Pour notre périple on a loué une twingo sur Autoescape (le moins cher) pour 6jours pour 160€ avec assurance. Les tarifs dépendent vraiment de la période et du type de véhicule. On a récupéré notre voiture à l'aéroport de Bastia. 

Forcément puisqu'on loge à 15minutes de Bastia on y va à chacun de nos voyages, pour se balader en soirée, manger une glace ou faire du shopping. On se gare toujours au parking en haut de l'avenue Maréchal Sébastiani et on descend vers le vieux port pour admirer la lumière du soir, en passant par les petites rues commerçantes, l'église Saint Jean-Baptiste... 
Pour un verre allez sur la place Saint-Nicolas ou sur le Vieux Port. Pour une glace je vous conseille chez Raugi. Pour l'apéro, j'adore l'ambiance mexicaine du Café wha et pour manger du poisson Coté Marine. Et cette année on a adoré siroté des cocktails dans le bar éphémère La piscine de Raymond Barre.


On adore Calvi, on y va à chaque fois. On se gare toujours au parking payant en face de Super U, on est sûrs de trouver une place et c'est juste dernière le port. On monte tout en haut de la citadelle (le musée de la légion étrangère est gratuit et instructif) pour admirer la jolie vue et les luxueux bateaux.
Soit on prend un sandwich et on se ballade dans les petites rues ou on se pose sur l'une des nombreuses terrasses du port.
On a choisi celle du Bato Ivre pour déjeuner. On a pris moules-Frites et un verre de vin chacun pour environ 15€ par personne. C'était bon et le service était sympa.
Nos vacances tombaient en même temps que le célèbre festival (pour le nombres de blagueuses invitées au m2) Calvi On the Rock. Les concerts du soir et sur certaines scènes sont payants et réglementés mais ceux sur la plage sont ouverts à tous et gratuits. On en a donc profité pour passer quelques heures sur la plage avant d'écouter mixer Feder. C'était hyper agréable, tout petit, des petits stands partout et tout le monde en maillot.


Saint-Florent c'est le mini Saint Trop' de la Corse. On aime s'y balader, manger une glace à la Gelateria, prendre un verre sur l'une des nombreuses terrasses en rentrant de la plage. Le port abrite de très jolis bateaux et il n'est pas rare d'y croiser des célébrités. C'est un peu notre petite pause douceur quand on revient d'une escapade dans la région de la Balagne (calvi, l'ile rousse) ou en redescendant du Cap.


La plage du Lotu c'est LA plage à faire en Haute Corse selon moi. Elle n'a rien à envier aux plages du Sud aux eaux turquoises. C'est un petit bijou préservé puisque difficilement accessible. Deux solutions: parcourir le désert des Agriates en 4x4/quad ou s'y rendre en bateau. On a choisi la 2e option en réservant notre navette au départ de Saint-Florent. Il n'y a qu'une seule compagnie appelée "Le Popeye" qui propose ce service moyennant 20€ aller/retour. Réservez votre départ par téléphone au moins la queue ça évite la queue le jour j. Préférez les départs vers 9-10h pour profiter. Là-bas c'est paradisiaque mais désertique, prévoyez le pique-nique, l'eau en grande quantité et le parasol (pas d'ombres).
Pour le déjeuner on a choisi la seule paillote de la plage La Cabane du Lotu. Un vrai coup de coeur, c'est simple, frais... La vue est sublime. Salade de melon, crèpe au nutella pour moi et entrecôtes et tiramisu pour thomas avec une demi carafe de blanc pour 67€, pas donné mais c'est le prix du paradis. Evidemment réservation indispensable la veille (attention pas de CB que espèces).


On termine avec la Haute Corse par l'extreme nord de l'île: le Cap Corse. Je vous conseille d'y consacrer une journée entière pour découvrir cette très jolie région sauvage d'Est en Ouest et ainsi suivre le soleil. Commencez par Bastia ou Erbalunga et terminez par Nonza ou même Saint-Florent. Un conseil d'amie: ne quittez jamais jamais la D80, hormis cette belle route goudronnée le réseau routier de Cap est horrible, étroit, défoncé, frayeurs assurées.
Puisque j'ai déjà évoqué Bastia et Saint-Forent on passe directement aux étapes de cette journée:

Premier stop pour nous: Erbalunga, un petit village qui nous fait craqué, un mini port, et des fonds marins sublimes (pour les amoureux de plongé je vous conseille une aprem masque et tuba, la mer est au bout de ce mini chemin, les fonds marins regorgent de poissons, bien plus qu'ailleurs). 


Après cette première pause, on poursuit notre route en longeant la côte, entre mer et montagne toujours par la D80 (ne la quittez jamais, je me répète mais c'est important), les pierres sont parfois vert d'eau, rouille, ocre c'est sublime. On s'arrête à nouveau au petit port de Porticciolo pour prendre une photo avant de repartir direction Macinaggio, un joli port aussi, des restaurants sympas je pense mais il n'est que midi et nous avons d'autres plans pour le déjeuner ...


On quitte la côte est du Cap pour rejoindre Centuri. Sur la route, arrêtez vous au poste d'observation de Rogliano pour admirer l'horizon... Puis on continue vers le moulin Mattei avant de rejoindre  le minuscule port de Centuri (au village de centuri prenez la minuscule route vers le port et au croisement tout en bas prenez à gauche pour vous garer).
Il est un peu plus de 13h30, on choisit de s'arrêter dans l'un des restaurants, au menu poissons de la pêche du jour (c'est pas donné mais frais). On s'installe en terrasse de La Belle Vista. Il fait 38° je choisis une salade corse sans grand interêt mais rafraichissante et Thomas savoure son Loup. On tente de se balader , trop chaud, heureusement le tour est vite fait. La vue est néanmoins sublime.


On reprend la D80 en redescend, la lumière est sublime, le paysage est encore différent de l'Est. On peut facilement d'arrêter en contre-bas pour se baigner. Il est un peu plus de 16h quand on arrive à Nonza, ce charmant village classé. En haut de la Tour Paoline la vue sur la sublime plage de galet toute grise à cause de l'amiante (inoffensif). La haut il y a un bar avec vue panoramique, le Sassa. Si vous avez le budget arrêtez vous.
Il est plus de 17h, on choisit de rentrer sur Bastia. Si vous avez du temps, profitez en pour (re)faire un tour à Saint-Florent.


La boucle est bouclée. La première semaine de nos vacances s'achève... Au programme de la deuxième: notre road trip dans le Sud de la Corse bien plus touristique

J'espère vraiment que ce tour de la Haute Corse vous aura plus
A bientôt 
MARGAUX

Vous aimerez peut être

1 COMMENTAIRE(S)

A vos claviers pour un petit commentaire que je vais lire avec grand plaisir

Rejoignez nous sur Facebook

Followers

Subscribe